Death Valley que voir

Death Valley – Que voir et que faire ?

Après Yosemite, le troisième arrêt de notre road trip en amérique de l’ouest a été la Death Valley.

 

« La vallée de la mort » en français, rien que le nom fait peur, alors de s’y aventurer… Mais promis vous ne serez pas déçu !

 

Alors, que faire et que voir à la Death Valley?

Découvrez les principaux lieux incontournables et les infos pratiques pour y aller et y dormir.

Death Valley

La Death Valley ne fait pas parti des parcs nationaux des États Unis.

 

La Death Valley, c’est un grand désert mais pas pas un désert comme les autres : le sable n’est pas sa principale particularité.

Entre l’aride bassin du grand lac salé (Badwater), la barrière granitique de la Serra Nevada et le désert Mojave très monotone, la Death Valley est une beauté dramatique.

La voiture est indispensable pour se déplacer, même les campings sont parfois interdit dans l’enceinte du parc.

La Death Valley est le point le plus bas du continent américain.

Pourquoi l’appeler la vallée de la mort ?

La valeur a été découverte en 1849 par un groupe pour rejoindre le « pays de l’or », or ces hommes, femmes et enfants ont été surpris par les conditions climatiques extrêmes et ont été contraints d’abandonner leur chariots en route. Entre temps le capitaine est parti seul vers le sud pour chercher de l’aide et mourut en chemin. Pour tous les autres ce fut un mois d’enfer, dont l’un d’entre eux dira «  La demeure de l’homme pauvre sur terre est préférable à cet endroit ».

Il y avait pourtant bien des groupes d’indiens d’Amériques qui y habitaient se nourrissant de graines de plantes du désert.

 

 

Mesquites Flat Dune

Les Mesquines Flat Dunes ont été notre premier arrêt au sein de la Death Valley. Et cet arrêt a été très chaud, on savait que les températures seraient élevés mais je l’avoue que je ne pensais pas à ce point.

Mesquites Dunes ressemble à un désert comme on se l’imagine, c’est à dire avec du sable, des dunes et pas grands choses d’autres. Pourtant à l’horizon on voit pleins d’autres choses, des rochers, des montagnes et des routes. Mesquites Dunes ressemble plutôt à un terrain de sables doux perdu au milieu de nul part.

Mais il est fascinant de voir ces dunes, alors que encore 2 Minutes avant d’arrivée sur les lieux nous les voyons pas. Elles arrivent si brutalement. Mais c’est ça le voyage dans l’ouest américain, des paysages qui changent brutalement et qui fascine par sa beauté.

 

 

 

Badwater

C’est le point le plus bas de l’Amérique du Nord.

On se trouve à 86 mètres en dessous du niveau de la mer. Il y a même un mini panneau accroché à la falaise qui est en face de nous montrant le niveau de la mer. Cela le classe 8e des endroits les moins élevés de la planète. Et parait-il qu’il est l’un des endroits les plus chauds de la planète, je n’ai pas trop de mal à y croire, car nous avions énormément de difficulté à respirer correctement. L’air chaud devenait presque irrespirable. Il faut vraiment y aller avec de l’eau, une forte crème solaire et un brumisateur si possible..

Badwater est une zone très bien aménagé, on peut même s’aventurer loin sur l’immense lit de sel qui était, il y plusieurs milliers d’années, un lac.

 

 

Artist’s drive – Artist’s Palette

Artist’s drive c’est une route à sens unique qui permet de se rapprocher des roches aux couleurs qui varient.

Au milieu, Artist’s Palette, une roche qui pourrait se comparer aux roches multicolores de la montagne Zhangye Danxia en Chine, mais en moins prononcé. Cela n’enlève rien à la beauté du lieu qui reste unique et incroyable à voir avec toutes ses stries colorées c’est magnifique.

Les couleurs doivent être encore plus magnifiques au coucher du soleil lorsque le ciel devient rose-orangé.

 

Zabriskie

Pas très longtemps après l’intersection, sur la droite vous tomberez sur un petit parking. Derrière le parking une petite colline avec un chemin tracé pour atteindre le haut.

Et une fois en haut il n’y a qu’à contempler les formations rocheuses qui s’offre à nous.

 

 

Dante’s view

Alors là c’est mon point de vue préféré de la Death Valley.

Déjà parce que nous y sommes allés pour le coucher de soleil, par conséquent les températures étaient beaucoup plus agréables (plus supportables je dirais même) et puis surtout pour ces couleurs et sa vue sur Badwater.

Du haut de cette vallée de 1700m de haut, Death Valley nous a offre l’un des plus beau paysages de notre voyage aux États Unis. Ces couleurs je m’en souviens encore parfaitement. Elle nous ont laisséssans voix. Tout paraissait violet ou rose autour de nous.

 

Autres spots

La Death Valley dispose de plusieurs autres spots ou randonnées comme celle ci par exemple :

  • Devil’s golf course, le terrain de golf du fiable, est une vaste étendue de sel
  • Natural bridge, C’est un Canyon de terre rouge chevauché par un pont naturel.
  • Cratère du volcan Ubehebe (mais beaucoup plus au nord)

 

Conseils pour traverser ou découvrir la Death Valley :  

Je vous ai fait une petite liste de quelques conseils pour un séjour à la Death Valley :

  • Prévoir de l’eau, beaucoup d’eau. (Sur place l’eau est relativement cher)
  • Vérifiez l’état du véhicule avant de partir
  • Prévoir une glacière. Il est indispensable d’avoir une glacière pour garder l’eau au frai. Les températures sont tellement élevés que même en ouvrant la fenêtre on reçoit de l’air chaud.
  • Les périodes pour y aller : L’été il est conseillé d’y aller deux jours afin de profiter tôt le matin et à partir de la fin d’après midi, car le reste de la journée est très souvent peu supportable (Et en effet, nous n’avons pas fait certaines randonnées car la chaleur était trop intense)
  • Prévoir un peu à manger dans le cas où un problème survient sur la route
  • Faire le plein avant de traverser la Death Valley. Car on ne trouve des stations essences uniquement a Furnace creeks et les prix sont très élevés.
  • Ne pas allumer la climatisation de la voiture : Privilégier l’ouverture des fenêtres.
  • Faire des pauses assez souvent pour refroidir la voiture
  • En été, les loueurs de camping-carssont interdit dans la Death Valley.

Où dormir à la Death Valley ?

Tout comme le parc Yosemite,  vous trouverez des logements à l’intérieur de la Death Valley, mais je ne vous le conseille pas à cause des températures qui risquent d’être insupportables, même la nuit.

Les chaleurs sont, selon moi, trop élevés pour dormir dans la Death Valley, pourtant plusieurs types de logements sont proposés

  • En van (mais j’imagine même pas les températures dans ce petit truc. Rien que ceux proposés dans Joshua Tree sont, d’après ce que j’ai pu lire, très difficile.)
  • Dans le village. Oui Ils ont réussi à créer un vrai petit village vacances au plein milieu du désert. Ils ont même fait pousser des palmiers. C’est un peu impressionnant quand on passe devant parce que tout autour de cette parcelle il n’y a RIEN.
    Ce village, c’est Furnace Creek, le principal centre de logement de la vallée. Il y a 66 chambres avec tout le confort : jardin, piscine, tennis golf, restaurant et un coffee shop. Ce confort et cette proximité se payent car les prix sont plutôt élevés.
  • Stove Pipe Wells Village, C’est un lodge au confort basique mais possède des chambres “Deluxe” et “Patio” ou le confort est bien meilleure. L’hôtel possède une piscine et une station essence proche.

Personnellement je vous conseille de dormir dans les villes aux extrémités de la Death Valley, à l’est où à l’ouest en fonction de votre sens de circulation.

  • Lone Pine, le petit bourg de cow-bow. Faites la tournée des saloons si vous y passez. Hôtels : chamber of commerce, Dow Villa Motel (au pied de la Sierra Nevada).
  • Bishop
  • Mammoth Lake (vers l’ouest), l’une des stations de ski les plus réputées de Californie. Ouverte toute l’année elle peut être une étape très agréable entre Death Valley et Yosemite.
  • Parhump (vers l’est), une petite ville à la sortie de la Death Valley.
  •  

Nous avons posés nos valises à Parhump, plus précisément à Holiday Inn Express & Suites. Les Holiday Inn, c’est une chaîne d’Hotel pas trop cher : 135€ la nuit une chambre de 5personnes avec petit déjeuner, l’accès à la piscine et à la salle de sport. Les chambres était tout à fait correctes et vu l’heure à laquelle on est arrivés le soir, cet hotel était parfait.

Quelles périodes pour aller à la Death Valley ? 

Les périodes où il est déconseillé d’aller à la Death Valley entre juin et Septembre car les températures sont entre 25 et 48°. Ou alors à cette période il est conseillé d’y séjourner au moins deux jours afin de profiter de la « fraîcheur » matinale et des fins d’après midi.

Avril et octobre sont des mois où les température peuvent atteindre les 35°, mais sera plus supportables que les 4 premiers mois cités.

En hiver les températures peuvent être très basse, jusqu’à -10degrés.

 


 Découvrez d’autres roadtrip trip comme la Great Ocean Roaden Australie ou leYucatan au Mexique. Ou alors découvrez des cityguides de Week-end en Italie avec les articles sur Milan, Venise ou des week-end en France avec l’article sur Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.