Roadtrip Majorque

Majorque – Roadtrip en une journée

Après avoir loué une voiture la veille chez SIXT, nous voilà parti pour une journée à la découverte de l’île de Majorque… 
Pour l’itinéraire, on s’est laissé guider par notre ami taxi majorquin, qui nous a fait découvrir son île avec joie et passion, à travers 7 arrêts : 

  • Castillo de sa Punta de n’Amer
  • Mirador Es Colomer
  • Cala Pi del La Posadas
  • Sa Calobra & Torrent de Pareis
  • Soller
  • Deià
  • Valldemossa

Que voir à Majorque ? 

Je vous propose de découvrir Majorque en une journée, top chrono !
Louez une voiture et partez découvrir cette île des Baléares en 7 spots.

Step 1 : El Castillo de sa Punta de n’Amer

Ce matin-là, nous nous sommes tous levés très tôt. Pour certain c’était plus dur que pour d’autres, mais cette journée s’annonçait belle en découverte et en moments partagés.

Alors, nous voilà parti dans les alentours de 8h. Le soleil n’était pas encore bien haut à Majorque, donc n’éclairait pas encore toutes les rues du petit Village de Porto Cristo. Les visages n’étaient pas non plus très éveillés d’ailleurs mais les sourires, eux, étaient bien là.

 

Après une petite demi-heure de routes de toutes sortes : bétonnés, à pavés, à graviers, nous voilà arrivés à notre premier arrêt, un ancien château pour un peu d’histoires.

Nous sommes allés au El castillo de sa Punta de Namer.  Nous y sommes restés pas très longtemps car nous avions une grande journée qui nous attendait, mais si vous avez l’occasion d’ aller dans le coin pour la journée, vous n’en serez pas déçu.

El castillo de sa Punta de Namer se trouve dans la zone de Son Servera. C’est une zone naturelle protégée non construite, déclarée par le gouvernement des îles Baléares,  elle conserve des vestiges archéologiques. 

Cette zone se trouve entre Cala Millor et Sa Coma, donc si vous avez votre logement dans les environs vous pouvez vous y balader. Nous y sommes allés en voiture, mais vous pouvez y aller à pied en longeant la côte. Profitez de cet excellent point de vue de la côte pour visiter le petit château et bien sûr, prendre un bain dans ces eaux cristallines. 

 

 

Step 2 : Mirador Es Colomer

Pas le temps de traîner très longtemps, car il faut arriver avant 10h au Mirador es colomer pour ne pas se retrouver dans une foule de touristique selon notre ami Lorenzo. Alors en route !

 

Le mirador se trouve dans la montagne  au Nord de l’île, donc pour y accéder il faut rouler une bonne heure, jusqu’au petit parking du Mirador.

 

Et là, je comprends mieux pourquoi Lorenzo voulait à tout prix arriver le plus tôt possible. Le parking doit contenir une vingtaine de places maximum, et à à peine 10h il est déjà quasiment plein, je crois même que nous avons pris les deux dernières places.

 

Nous voilà donc arrivé au Mirador es Colomer. Je dirais que c’est l’un des plus beaux points de vue de Majorque, une très belle vue sur le cap de Formentor qui allie mer et montagne avec magie.

« Mirador » signifie « point de vue » en catalan

 

Le mirador abrite également une petite cafétéria, l’occasion prendre un encas si vous y allez après midi.

 

En partant, on voit les voitures se bousculer, essayer de se garer tant bien que mal à des places qui n’en sont pas, et puis les cars de touristes qui essaient, eux aussi, de se créer un passage. En descendant, on a vu un bouchon qui s’est créé sur plusieurs kilomètres dans le sens de la montée. C’est là qu’on s’est rendu compte qu’on y est allé pile à la bonne heure. Alors merci à notre ami Lorenzo pour le conseil d’y aller avant 10h.

Step 3 : Cala Pi del La Posadas

Avant d’aller manger à Sa Calobra, on est parti faire trempette à la Plage Formentor, appelé aussi le Cala Pi del la Posadas.

 

Il a suffit de descendre la montagne pour arriver sur cette plage. Son sable n’est pas fin, on y trouve plutôt des centaines de morceaux de coquillages de toutes sortes mais son eau… Mamamillia. Elle est translucide et chaude. Un véritable régale de s’y baigner. Le cadre est à tomber : des palmiers, des montagnes, la mer, que demander de plus ?

 

Je vous laisse juger par vous-même.

 

Step 4 : Sa Calobra & Torrent de Pareis

Sur la route

Aller, on commence à avoir faim, on reprend la route et pour se rendre à Sa Calobra, la route est par elle-même déjà une aventure.

 

Il faut emprunter la Ma-2141, petite route de montagne ne parcourant seulement 14 km, mais elle a suffit  pour nous donner le tournis et nous émerveiller. Elle traverse des gorges, des torrents, des ponts et offre des points de vues spectaculaires.

Et puis il y a Le « nus de corbata », ou nœud de cravate, c’est le point le plus célèbre de cette route : un virage à 270°  où la route fait une boucle sur elle-même vers le Coll dels Reis.Vous aurez la sensation d’un virage infinissable.

 

Et puis juste après, vous passerez par quelques « petits virages ». Rien qu’en voyant cette photo j’en ai le mal de la route. :p

Mais c’était fantastique de voir cette route unique, comparable à aucune autre.

 

Sa Calobra

Encore un lieu incontournable de Majorque, Sa Calobra est se situe dans les montagnes, au côté du torrent de Pareis. Du coup pour y accéder il n’y a qu’une seule route pour les voitures et surtout qu’un seul parking. Et même si celui-ci est grand, lorsque le parking est plein, plus aucune voiture ne peut rentrer. Nous avons dû faire la queue une bonne vingtaine de minutes avant de rentrer dans le parking, mais ça en valait le coup.

Sa calobra est tout simplement un petit coin de paradis, de grands arbres, des montagnes de chaque côté, des rochers, de l’eau transparente et deux petits restaurants qui donne vue sur tout ça.
Nous avons opté pour le petit snack
 où l’on mange quasiment les pieds dans l’eau, l’autre est en hauteur, donne une superbe vue sur ce petit coin de paradis mais il est d’avantages adaptés au porte monnaie plus remplient que les nôtres :p et puis il est conseillé de réserver, ce que nos n’avons pas fait. 

 

Conseil: y aller avant 11h serait l’idéal, pour ne pas faire la queue au parking.

 

 

Torrent de Pareis

Après avoir mangé, on est parti au Torrent de Pareis, pour y aller il suffit de suivre le chemin dont une partie a été creusé sous la montagne.

Torrent de Pareis est l’un des monuments naturels emblématiques de Majorque. Il a été déclaré monument naturel en 2003 et depuis il ne cesse d’accueillir les touristiques.

C’est une plage de galet, alors ça fait un peu mal au pied. Enfin je parle pour moi parce que la plupart des personnes le savaient, ils ont tous des chaussures qui vont dans l’eau aux pieds ou des tongs qu’ils déposent à l’entrée de l’eau. Mais ça n’enlève rien au charme du lieu et surtout l’eau est un vrai régal.

 

Le torrent fait également l’objet de nombreuses randonnées. En effet vous pouvez vous balader dans le canyon du Torrent de Pareis, qui est l’un des endroits les plus sauvages d’Espagne.

 

Pendant des années la rivière et les pluies d’hiver ont creusé ces gorges gigantesques, alors admirer la beauté que la nature nous a laissé ! 

 

Step 5 : Soller

Après encore une bonne heure de trajet depuis Sa calobra, on a fait une petite pause à Sóller.

Soller, c’est le charme

Le charme d’un village, le charme d’un train ancien qui traverse la ville et je dirais que tout son charme peut être vu depuis son coeur : la Plaça Constitucion.

Je dis le coeur parce que, elle est entourée d’arbres, il y a une fontaine au centre, une église (Sant Bartomeu) et une multitude de restaurants bars avec terrasses, où tu vois les enfants jouer, les personnes âgées marcher avec le sourire et les passagers du petit train en bois faire coucou à tout le monde.

On s’est donc posés en terrasse et on a contemplé les alentours.

L’église Sant Bartomeu était en pleine rénovation et par conséquent, seul le haut est visible mais du peu que l’on voit, je ne doute pas de sa beauté une fois l’église déballée des bâches et échafaudages qui l’entourent actuellement.

 

Le petit train de Soller est lui aussi incontournable à Majorque. Eh oui, il traverse pas seulement Soller, il traverse toutes les plaines jusqu’à Palma en s’arrêtant à quelques villes. Ce petit train en bois, de style ancien, nous donne la sensation de faire, en quelque sorte,  un voyage dans le temps et donne encore plus de charme à cette ville quand il y passe. 

Tarif du petit train : 17 euros par personne. Durée : environ cinquante minutes. 

 

Step 6 : Deià

La lumière commence à s’estomper, le soleil est train de tomber, vite, direction notre prochaine destination.

Nous avons prévu de s’arrêter à Deia, plus précisément au Bar Chillout qui donne une vue magnifique sur le large et sur le coucher de soleil.

 

En arrivant sur place, il y a du monde, beaucoup de monde même, ce spot n’est plus un secret apparemment. Mais l’ambiance reste très sympa : de la musique, des bières et le reste du soleil qui éclaire le paysage en mode sépia.

Ce jour-là ce n’est pas un jour de grand soleil, les petits nuages rendaient légèrement le ciel brumeux, mais ça n’enlève rien au charme du spectacle.

 

 

Step 6 : Valldemossa

Après ce coucher de soleil à tomber, c’était l’heure de manger. Une grosse journée de route, de marche, de paysages de fou, ça creuse hein ! Et donc pour dîner, notre ami majorquin nous a emmenés à Valldemossa.

 

C’est un petit village de Majorque, bien loin du tourisme de masse du bord des côtes.

Perché dans la montagne, il propose de beaux points de vue sur les alentours mais que nous n’avons pas pu en profiter car nous y avons été le soir.  Cependant la visite en soirée de ses ruelles étroites m’a donné l’impression de me balader dans une autre époque. 

L’écrivain George Sand et le compositeur Frédéric Chopin, qui étaient amants, ont résidé quelque temps à Valldemossa. On retrouve donc dans l’une de ses ruelles le musée de Frederic Chopin & George Sand qui leur sont dédiés. Entrée 4euros.

 

Pour faire le point sur cette journée, nous nous sommes posés sur la terrasse d’un petit restaurant qui proposait des tartines d’ail o li et des Bruschetta tomate huile d’olive. En fin de repas, la fraîcheur se faisait un peu ressentir et le petit gilet emmené a enfin servi.

 

 

Ça sent la fin de cette journée riche en découverte. Il est temps de rentrer à Porto cristo, une bonne heure de route nous attendait (30 minutes pour à Palma) donc c’est parti.

 

En espérant que vous avez apprécié cette découverte de l’île en 7 spots.

 

Découvrez aussi l’article sur El Arenal, une petite station balnéaire au sud de l’île.

 

 

 

Tu as aimé l’article ?

Épingle le sur PINTEREST !

Road trip algarve portugal

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.